Sokoz, le site de vente en ligne qui vous donne des frissons

24 05 2009

Après les Kolkhozes et les Sovkhozes, voici Sokoz!
Rien à voir avec les Soviétiques.

Il s’agit d’un nouveau concept de vente en ligne.

Vous connaissez déjà e-bay et son système d’enchères, qui peuvent aussi bien se terminer dans les 2 minutes qui suivent que dans 3 mois, ce qui est passablement agaçant…Vous connaissez également surement les ventes privées, où il faut se ruer pour espérer obtenir LE modèle qui nous plaît.

Chez Sokoz, c’est différent.
Tout d’abord, Sokoz est poli: il vous donne un rendez vous, et à une heure décente en plus! plus besoin de se lever aux aurores, car les ventes ont lieu le soir, vers 20h30/21h.

Ensuite, Sokoz ne vous tient pas la jambe pendant des heures, parce qu’avec lui, l’avantage, c’est que les ventes sont rapides: 10 minutes maximum pour chacune!

Enfin, Sokoz est bien gentil d’avoir simplifié le système d’enchères, qui, chez lui, marche à l’envers.
Je m’explique.
Le prix de départ est le prix catalogue de l’objet, puis, au Top, il se met à décroître. C’est ensuite à vous de choisir à quel moment vous voulez acheter, ça dure 30 secondes chrono. C’est bref, net, concis, sans bavures.

Je n’ai pas encore essayé, mais leur promesse d’une vente « plus riche en sensations » semble tenue, puisqu’apparemment, on ne sait qu’à la fin si on a remporté la vente ou pas…

Le design du site est simple, mais pas si mal. Pour ce qui est des articles en vente, il y a un peu de tout: déco, vin, meubles, sacs etc. reste à voir sur la durée, puisque le Sokoz n’en est qu’à sa première semaine d’existence.

Pour une petite démo, c’est ici que ça se passe:





Plus on est de fous plus on rit!

24 04 2009

Je voudrais aujourd’hui vous parler d’un site qu’on m’a fait découvrir récemment, et qui me semble intéressant à plus d’un titre, notamment en ce qu’il est révélateur d’une certaine forme d’adaptation de notre société à la crise.

Il s’agit de Borderlinx.com

borderlinx

Kezako?
C’est un site de e-commerce révolutionnaire qui permet à nous autres non Américains, de ne pas payer des frais de port monstrueux pour des achats effectués sur des sites basés aux USA. Comment ça marche? Borderlinx centralise toutes les commandes en un endroit unique aux Etats Unis, puis renvoie le tout à moindre frais.

Mais en ce moment, ils vont plus loin, avec l’opération « The More You Are, The More You Get ». La mécanique est simple et vieille comme le monde: plus on est nombreux à passer une commande, moins chers seront les frais d’envoi.
Les paliers ont été fixés à 5000 inscrits (10% de réduction) puis 10,000 (20% de réduction). Ce matin, ils en étaient à 5981 participants, ce qui signifie qu’il faudrait 6019 inscrits supplémentaires d’ici le 30 avril pour atteindre le seuil fatidique des 10,000 personnes.

On peut sourire à de telles opérations, et il semble peu probable que les 100% de réduction sur les frais d’envoi soient un jour atteints, toutefois, ce site révèle une bonne compréhension d’au moins deux phénomènes:
1°: il y a un marché important de consommateurs désireux d’acheter sur des sites de e-commerce américains depuis le reste du monde, mais pour qui les frais de port sont un vrai frein.

2°: Internet est un outil de mise en relation de personnes qui ne se connaissent pas mais qui ont des intérêts communs, et intérêt à collaborer, ne serait ce qu’un instant (et à distance), pour parvenir à leurs fins.