Who is the real predator?

15 06 2009

Lorsque vous visitez un aquarium où se trouvent des requins, vous vous dites que les prédateurs, ce sont eux.

Mais de nombreuses espèces sont menacées du fait de la « pêche » aux ailerons de requins, qui est une pratique absolument monstrueuse: le plus souvent, on coupe l’aileron des requins vifs, et on les laisse dans l’eau, où ils agonisent.

Face à cette situation, voici une opération menée dans des aquariums d’Afrique du Sud par Saatchi& Saatchi pour l’association save our Seas, afin de montrer à quel point l’homme représente une menace pour les requins:

Ils sont collés à l’envers, face aux requins, qui voient les humains de l’autre côté de la vitre et peuvent lire:

« Homo sapiens. Prédateur officiant à la fois dans les eaux froides et les eaux chaudes de la planète. Chasseur d’ailerons de requins, qu’il prélèvent lorsque nous sommes encore vivants nous laissant ainsi sans aucune chance de survie dans la mer. Progéniture pouvant imiter le comportement des parents si non éduquée. »

C’est l’occasion de se souvenir que chaque année, les hommes tuent  des millions de requins, là où ces derniers n’attaquent que 4 êtres humains…





Shit happens

14 05 2009

Ce n’est pas parce qu’il est question de crotte de chien qu’il faut faire dans le moche. La preuve par a+b avec ces sacs à déjection canines imaginés par Nina Dautzenberg et Andrea Gadesmann, qui forme à elles deux  le duo talentueux Junge Schachtel…

PS: petit extrait de l’arrêté municipal pris par le maire de Paris le 2 avril 2002:

« Article premier. – Il est fait obligation aux personnes accompagnées d’un chien de procéder immédiatement, par tout moyen approprié, au ramassage des déjections que cet animal abandonne sur toute partie de la voie publique, y compris dans les caniveaux, ainsi que dans les squares, parcs, jardins et espaces verts publics.

Cette obligation ne s’applique pas aux personnes titulaires de la carte d’invalidité prévue à l’article 174 du Code de la famille et de l’aide sociale. »

« Les maîtres de chiens non respectueux de cette règlementation encourent une amende de 183€ en moyenne. »

A ce compte là, autant ramasser en beauté!





Sticky animals

7 05 2009

Décidément, les zoos sont pleins d’imagination! Après l’opération du zoo de Berlin dont je vous parlais il y a quelques temps, en voici une en direct d’Amérique du Sud.

Il faut dire qu’on est loin de l’époque de l’Exposition Coloniale, que les visiteurs ne se bousculent pas comme autre fois, et que les défenseurs de la Nature de tout poils leur mènent la vie dure.

A San Paolo, vous trouverez le Zoo Safari, une sorte de Thoiry sud américain que l’on visite en voiture. L’agence locale de DDB a imaginée une campagne tout à fait pertinente pour lui:

3499398477_0295a446c7

3499398613_b62203b856

Grâce à ces stickers autostatiques posés sur les pare-brises des voitures, les automobilistes ont l’impression qu’un animal se penche vers eux, comme dans le parc animalier, et l’effet est vraiment plus vrai que nature!

Seule la vignette mentionnant le nom et le slogan du zoo nous font comprendre de quoi il s’agit. Et pour une fois, le slogan du produit pourrait presque être le même que celui de la campagne:

Up-close, no cages. More fun.





Zoo

25 04 2009

Encore une opération « vintage », mais qui ne sent pas le moisi…

Elle nous vient d’Allemagne, et plus précisément de Berlin, dont le zoo, connu pour son petit ours polaire, a surtout trouvé une manière originale de booster le nombre de visiteurs:

zoo1

Le slogan était « Venez au zoo avant qu’il ne vienne chez vous ».

15% de visiteurs en plus, c’est ce qui s’appelle une opération réussie…





Pigeon

7 04 2009

pigeonBy Matt Stuart





Marley et moi

5 04 2009

Après la saga Dog’s Rule, qui a marqué le repositionnement complet de la marque Pedigree Pal, voici le spot qui a été diffusé aux Etats Unis au moment de l’année où l’audience tv est la plus forte: le SuperBowl. Enjoy!