Dude, Where are the holes?

12 01 2010

Voici une petite opération menée à Tel Aviv pour Elmex, le fameux dentifrice au tube orange et blanc, qui est censé prévenir la formation de carries.

Pour résumer le tout, l’idée de départ a été de se demander dans quoi on trouve habituellement des trous, afin justement de les combler pour créer un effet de surprise, et ainsi démontrer le bénéfice du produit. En l’occurrence, c’est sur les boules de bowling que Y&R Interactive de Tel Avive a jeté son dévolu. Un partenariat avec la plus grande chaîne de bowlings du pays a été établi, et 140 boules de bowling sans trous ont été mélangées aux boules habituelles. A la place des trous, de petits stickers ont été collés, disant tout simplement « Elmex prévient la formation des carries ».

Publicités




Les hommes poilus bis

3 08 2009

La question épineuse des hommes poilus a déjà été évoquée ici. Il s’agit à nouveau de la promotion d’un produit dépilatoire, mais d’une manière plutôt..inhabituelle…

Vous qui êtes en vacances, qui revenez de la plage, ou qui vous apprêtez à y aller, vous avez certainement vu des hommes poilus. Vraiment poilus. Vous savez, ceux qui ont de la moquette non seulement sur le torse et les bras, mais aussi le dos et les épaules…

Rethink Communications Vancouver a inventé pour la marque de bandes de cire à épiler Parissa une opération sur les plages où ces sortes d’hommes-yétis servent…de panneau publicitaires! Ils appellent ça le backvertising.

Leur job: se balader sur la plage et faire essayer aux gens les produits.

Alors, certes, la visibilité est assurée. Mais vous, messieurs, seriez vous partants si, sur la plage, un énergumène hirsute venait vous proposer de vous enlever un rectangle de poils, là, comme ça, au débotté?? (et en plus en plein soleil!)

Pire, vous, mesdames, comment prendriez vous une proposition d’épilation venue d’un inconnu qui trouverait que vous êtes un peu négligée?

Bref, le « panneau vivant », a un côté amusant (on espère qu’il a été payé TRES cher pour faire ça, et qu’il habite TRES loin) mais dans les faits, le monsieur a intérêt à être TRES diplomatique s’il ne veut pas se retrouver lynché à coup de bande de cire…

Apparemment, il a su l’être car les gens ont fait la queue pour être pris en photo avec lui!

Messieurs, si vous avez des poils dans le dos, et que vous voulez faire remonter votre cote sur la plage, vous savez ce qu’il vous reste à faire!





Who is the real predator?

15 06 2009

Lorsque vous visitez un aquarium où se trouvent des requins, vous vous dites que les prédateurs, ce sont eux.

Mais de nombreuses espèces sont menacées du fait de la « pêche » aux ailerons de requins, qui est une pratique absolument monstrueuse: le plus souvent, on coupe l’aileron des requins vifs, et on les laisse dans l’eau, où ils agonisent.

Face à cette situation, voici une opération menée dans des aquariums d’Afrique du Sud par Saatchi& Saatchi pour l’association save our Seas, afin de montrer à quel point l’homme représente une menace pour les requins:

Ils sont collés à l’envers, face aux requins, qui voient les humains de l’autre côté de la vitre et peuvent lire:

« Homo sapiens. Prédateur officiant à la fois dans les eaux froides et les eaux chaudes de la planète. Chasseur d’ailerons de requins, qu’il prélèvent lorsque nous sommes encore vivants nous laissant ainsi sans aucune chance de survie dans la mer. Progéniture pouvant imiter le comportement des parents si non éduquée. »

C’est l’occasion de se souvenir que chaque année, les hommes tuent  des millions de requins, là où ces derniers n’attaquent que 4 êtres humains…





Vive la récup'!

17 05 2009

Vous aimez les pubs Apple? moi aussi, et apparemment, Rona ne dira pas le contraire, surtout pour la dernière campagne pour l’iPod Nano chromatique…

Dans le cadre de sa politique verte, Rona (sorte de Castorama canadien) a mis en place un système de récupération de peinture non utilisée, partant de l’insight simple qu’il en reste très souvent dans les pots à la fin des travaux et que, malgré les améliorations apportées, la peinture, quelle que soit sa composition, pollue.

Pour faire la promotion de ce nouveau service vert, et prenant au pied de la lettre le visuel de la campagne d’Apple, la marque a fait appel à l’agence Bos, qui a placé juste en dessous d’une affiche (à Montréal )une bâche sur laquelle on peut voir des pots récupérant la peinture des iPods dégoulinants.

C’est astucieux, drôle et surtout spontané, chapeau l’artiste!

Pour voir le making off de l’installation:





Amnesty International: en guerre contre l'indifférence

12 05 2009

La communication institutionnelle n’est pas toujours la plus réussie. Manque de moyens, sujets peu attrayants…les raisons sont nombreuses. Pourtant, force est de constater que certains sortes du lot, notamment Amnestiy International, qui se démarque par la qualité et l’inventivité de ses campagnes.

En voici deux off line, récentes et réussies.

La première s’est déroulée au Portugal, et concernait les violences domestiques. Elle était basée sur une interprétation au sens propre de l’expression « s’en laver les mains ».

L’agence McCann Erickson a remplacé le savon des distributeurs de plusieurs toilettes de la ville par un savon ayant la couleur et la consistance du sang.

Le message qui accompagnait l’opération était direct et très clair: « Si vous ne dénoncez pas les violences domestiques, vous devenez le complice d’un délit ». L’accent est donc mis sur l’importance du devoir moral de dénonciation.

La seconde opération a elle eu lieu en Allemagne, et avait pour objet la célébration des 60 ans des droits de l’homme. Une jeune femme enfermée dans une valise transparente a été déposée sur le tapis roulant à bagages d’un aéroport pour dénoncer la traite des humains


A voir la tête des gens et le nombre de retombées, elle mériterait d’être réitérée.