Amnesty International: en guerre contre l'indifférence

12 05 2009

La communication institutionnelle n’est pas toujours la plus réussie. Manque de moyens, sujets peu attrayants…les raisons sont nombreuses. Pourtant, force est de constater que certains sortes du lot, notamment Amnestiy International, qui se démarque par la qualité et l’inventivité de ses campagnes.

En voici deux off line, récentes et réussies.

La première s’est déroulée au Portugal, et concernait les violences domestiques. Elle était basée sur une interprétation au sens propre de l’expression « s’en laver les mains ».

L’agence McCann Erickson a remplacé le savon des distributeurs de plusieurs toilettes de la ville par un savon ayant la couleur et la consistance du sang.

Le message qui accompagnait l’opération était direct et très clair: « Si vous ne dénoncez pas les violences domestiques, vous devenez le complice d’un délit ». L’accent est donc mis sur l’importance du devoir moral de dénonciation.

La seconde opération a elle eu lieu en Allemagne, et avait pour objet la célébration des 60 ans des droits de l’homme. Une jeune femme enfermée dans une valise transparente a été déposée sur le tapis roulant à bagages d’un aéroport pour dénoncer la traite des humains


A voir la tête des gens et le nombre de retombées, elle mériterait d’être réitérée.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :