Résurrection

30 04 2009

Les fêtes de Pâques ont eu lieu il y a peu de temps, quelques restes de chocolat sont peut être encore là pour vous le rappeler (à moins que vous ayez un terrible souvenir d’indigestion, les deux solutions n’étant pas incompatibles).

Célébration de la mort et de la résurrection du Christ, Pâques est jugée par beaucoup ringarde, alors même que c’est le moment le plus important du calendrier chrétien. Les lieux de culte sont un peu plus délaissés chaque année, et peut être encore plus cette fois-ci du fait des propos très controversés tenus par Benoît XVI…

Bref, le tableau n’est pas franchement encourageant, et on sent l’Eglise plutôt crispée sur ses positions qu’ouverte vers l’extérieure.

Toutefois, un exemple venu de Nouvelle Zélande nous montre que l’espoir est encore permis! En effet, l’église de St Matthews in the City a mené une campagne pour le moins disruptive afin de faire la promotion des fêtes pascales:

St Matthews

Certes, on peut trouver ce dispositif réalisé par M&C Saatchi Auckland d’un goût  douteux, pas drôle, voire digne de l’excommunication, mais il a au moins le mérite de montrer que les pasteurs, eux aussi, sont capables d’ironie et de second degré.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :